D'ou la nécéssité d'une classe

Publié le par Class 1.04

Depuis la parution de la table des ratings FFV 2010 ça chauffe dans le petit monde du cata de sport … Cela réveille des querelles, des bagarres de chiffres,  les écrits fusent  sur le forum du cata, des allusions sont faites.

Un commentaire sur le précédent article (également posté sur le forum du cata) est jugé diffamatoire, « avec ou sans plombs (en carbonne ?) placé ou on veut (dans la remorque ?) ... » ou encore «  en faisant le jeu des (pronoçons le mot puisqu'ils se foutent ouvertement de la g.... des autres pratiquants ... ) tricheurs (mats carbonnes plus légers, double de surface de dérives fournies en "mesures", mesures non réalisées, plombs virtuels ...) » en 104, il n’y a qu’un seul modèle de cata qui propose un mât carbone ! Et comme le sujet porte sur les différents catamarans et non les compétiteurs, cela donne une accusation de tricherie de la part du distributeur de ce cata !!  Aussi il y a amalgame entre une table truffée d’erreurs (comme celle de 2009 avec le Fx One) et tricherie…

Et bien que personne ne soit citée, on peut juger que c’est diffamatoire envers le fabricant ou distributeur...

Depuis l’auteur a clarifié ses propos sur le forum du cata en affirmant que ces accusations visaient des compétiteurs et non pas les distributeurs des bateaux…

On peut considérer que ce message était une provocation destinée à faire bouger les choses.

Dois je retirer ce commentaire, ou vous en laisser juge ? C’est dommage car une partie de ses propos sur la nécessité d’une classe autre que la F18 sont intéressants ! Je suis d’accord par exemple de l’absurdité d’une précision au millième de calculs alors que d’autres variantes comme le poids des équipages  n’est pas pris en compte…

Il est vrai que transférer la différence du poids entre un mât alu et carbone au niveau de la plateforme est forcement plus avantageux que de l’avoir dans les hauts ! Mais le mât carbone n’est plus sanctionné dans le rating !

Personnellement,  je trouve aussi que les grandes différences de longueur de coque et autres disparitées  font que certains seront avantagé pour un type de temps et que l’on pourrait très bien imaginer un équipage avec de gros moyens qui choisissent parmi un panel de bateaux suivant les prévisions météo ! (Comme le font des surfeurs ou planchistes) rien ne l’interdit !


Au risque d’envenimer le sujet, je souhaite également rappeler les attaques qui avaient été faites sur le Cirrus Evolution à sa sortie ou encore la disqualification des « p’tits jeunes » du Nacra F17 après qu’ils aient gagné le challenge 104 … On a l’impression que cela devient une habitude …

 

Le système actuel est mauvais, on se perd dans les versions et millésimes des catas, même pour des séries qui se veulent monotype, en encore à plateforme équivalente on peut trouver des évolutions de coupe de voile que n’ont pas les autres, après tout se n’est pas défendu ...

On peut trouver des divergences de chiffres entre ceux de la table des ratings, ceux des doc commerciales et les mesures réelles.

Et pas grand-chose, ou en tout cas pas adapté,  pour encadrer et contrôler sérieusement tout ça !

On ne peut évidement pas faire un système parfaitement équitable, mais promouvoir la création d’une classe alternative à la F18, ou alors comme ce qui a fait échouer une première tentative pour la C104 se réfugier dans sa petite monotypie…

 

Pour éviter que cela ce reproduise je demande aux auteurs de faire attention à leur propos et d’être plus constructif que critique ! Sinon je soumets les commentaires à modération.

Ce blog est également ouvert aux fabricants et distributeurs pour des messages informatif (par exemple l'avancement d'un projet ou des erreurs relevées dans la tables des rating !)

ET je souligne l’importance de créer une association 104, et travailler sur une jauge ou classe de cata, qui peut très bien être contraignante, avec par exemple des dérogations pour les catas existants…

Publié dans Jauge

Commenter cet article

Jasibelules 24/02/2010 00:25



Rebonjour,
Oups...

J'ai commenté en voyant le commentaire de Romain, et ensuite j'ai vu les 4 autres dont celui de Philippe.

Philippe (ou tout autre courreur mat carbonne ou non) vous avez bien compris que :
1 je n'accusais aucun importateur ou courreur en particulier... 
2 je m'étonne d'avoir provoqué de tels sentiments d'accusation ?

Je commentais le projet de rêgles et alertait sur les dérives qu'il risquait d'entrainer ... à mon sens.
C'est pas le tout d'avoir des rêgle...autant qu'elle soient faciles a comprendre et a faire respecter !
A bientôt.



Francois TAPIN 24/02/2010 00:08



Bonjour,

Il semblerait qu'ici aussi mes propos ont étés jugés diffamatoires.
Si il s'agit bien de cela, je m'étonne car je ne comprends effectivement pas en quoi un importateur pouvait se sentir accusé par mes propos.

En substance, je propose d'aider a l'interprétation de mon point de vue personnel exposé dans ces propos en quelques points :
 1 La table de rating 2010 qui est(était ?) proposée et les rêgles permettant de l'établir fait(sait?) a mon avis la part belle aux suspicions fondées ou infondées de tricheries ... ce que
la classe F18 a bien compris en son temps en édictant une jauge plus facilement vérifiable même sur les régates ... intégrant par exemples la
position des plombs sans laisser la possibilité de les placer en des positions invérifiables ou organisant le réseau de jaugeurs 2 Les ratings a trois chiffres sont
ubuesques sur un plan scientifique (qui peut prouver que les différences constatées sur des mesures relativement précises justifient des écart au millièmes ... là ou on ne pèse même pas
l'équipage !) et surtout et plus grave, créent des différences rendant difficiles toute communication sur les résultats des compétitions, et notre sport (genre le second arrivé 0.25s
derrière est devant...en espérant que les montres ayant servi a mesure les horaires de départ et d'arrivée n'avaient pas de décalage de 1s ...) ... les F18 l'ont bien compris depuis
longtemps
 3 Seules des rêgles clairement vérifiables sont envisageables pour favoriser le développement d'un sport comme le nôtre
 4 Dans InterSérie il y a le mot série ... construit en série ... pas prototype qu'on ne voit qu'une fois pour deux raisons 1 la C0 sert aux prototypes, 2 il est bien difficile
de disposer à chaque régate d'un jaugeur qualifié pour juger du rating des bateaux en les mesurant ...  L'idée serait que les C104 soient des C1 jugés très proches en
performances compte-tenu de leur rating mesuré et courant en intersérie en temps réels avec extraction d'un classement (facile a comprendre pour le quidam et a valoriser en terme de com)
 5 Pour éviter toute suspicion, lors de chaque régate, un vendeur/importateur/constructeur/concepteur...coureur 
C1 devrait pouvoir fournir un document (dit "feuille de mesures" ou rêgles de jauge) exliquant la méthode de mesure et les valeurs a relever pour vérifier la conformité
de son bateau avec cette mesure (i.e. justifier du rating et de la conformité de son bateau) 

Pour info :
1  Les rêgles de classes des C104 courrant aussi en flotte séparées (Spitfire, Mattia Esse, ...) expliquent entre autres choses comment mesurer un bateau (feuille de
mesure)  pour vérifier sa conformité
2 Quand on achète un bateau , et même si on n'envisage pas de courrir avec, demander au vendeur ce document pour vérifier que le bateau n'a pas été "trafiqué" et répond bien a la
forme et a l'esprit de l'architecte l'ayant conçu peut être une bonne idée sur un simple plan de sécurité (voir de conformité de sa déclaration d'assurance ou son inscription aux affaires
maritimes ...)
  
Concernant les accusations de diffamations dont j'ai fait l'objet, et en toute légèreté :
1 En espérant en parler au passé, en reprenant ce qui était envisagé pour le C1/C104 2010, n'importe quel pratiquant pouvait pratiquement venir avec un mat ou toute autre pièce carbonne
alu (ou titane...en espérant que personne ne se sentira visé :)) sur une régate, pourvue que la hauteur/largeur/profondeur du mat (ou autre pièce)soit la même, faire mesurer sa hauteur
(avec le développé de la surface c'est bien aussi et là c'est plus compliqué a mesurer si on ne connait pas la provenance du profils dans le cas ou celui ci n'est pas de section constante... ceci
s'applique aux voile/coques/dérives/safrans...), placer l'équivalent du poids gagné ou il voulait, même dans un emplacement "invérifiable" ... et courir ... bonjour les
suspicions que cela pouvait générer
2 Qui me connait, sait que j'ai pour habitude d'être franc et direct, si j'accuse, c'est clairement et avec des preuves et des témoins. Comment et pourquoi interpréter mes propos comme
des accusations ? ... je ne comprends toujours pas.


Nous avons la chance d'avoir en France quelques constructeurs/disributeurs/importateurs/courreurs de C104 responsables au point de se préoccuper de fournir avec les bateaux qu'ils
vendent/utilisent la feuille de mesure/règle de classe expliquant la conformité du bateau vendu/utilisé avec une série particulière et son rating, précieux sésame pour qui veut pratiquer en
confiance ... il serait bien dommage qu'une nouvelle manière de mesurer les ratings mettent cet équilibre en péril ... et au final notre sport avec (on aura l'air malin à
vouloir courir en InterSérie le jour ou plus personne ne sera là pour produire/vérifier des bateau en/de Série) !  

Tu publies ou non c'est comme tu veux, je te souhaite simplement que personne ne te targue à cette occasion de diffamation (je te jure, ca fait drole ! et rassure toi cela ne sera pas
moi :)) ... on peut aussi parler de ce sujet qui me tient a coeur lors des régates (j'en fais suffisament dans l'année pour qu'on s'y croise et cela me fera toujour plaisir :)) ...

Bien cordialement, à bientôt sur l'eau.

Francois Tapin Mattia Esse Sport Jasibelules FRA104 





Gildas 25/01/2010 17:34



Nicolas,


Au sujet de ton commentaire sur les bières, tu peux aussi utiliser des packs de bière pour plomber ton viper avec mât carbone ... mais on vérifiera bien entendu à l'arrivée que la bière est toujours dans les bouteilles ;-) Hips ...

Il est des nôoooootres, il a son 1.04 comme les autres !!

Gildas G (Viper FRA1617)


PS : Z'avez vu les numéros de voile qui grimpe : Viper FRA1610 --> Viper FRA1617 - hummm, ça sent bon les viper en régate pour 2010 ?!?



nicolas 25/01/2010 14:24


Vraiment il y en a qui ont du temps a perdre pour lancer ce genre de polémiques stériles.

J'ai un Viper, avec un mat carbonne. Pourquoi ai-je pris un mat carbonne? Pour tricher, non, pour gagner, non plus j'en suis tres loin, simplement pour pouvoir redresser le bateau seul ou cas ou je
navigue en solo ou avec mes enfants jeunes.

Maintenant vous pouvez me mettre  des poids si vous voulez, ou vous voulez, sincerement je m'en moque. Si vous voulez la compet a tout pris partez en F18. Moi je suis venu en 104 pour trouver
une ambiance plus sympa, pour regater en famille et pour ne pas me prendre la tete.

Sincerement le plus important pour nous tous, c'est de faire en sorte que sur les raids on ai suffisament de 104 pour se faire de bonnes regates entre nous. Vous mettez Chris Sproat sur un Spit ou
un Cirrus il gagneras de toute maniere. Vous me mettez sur un Spit ou un Cirrus ou un Viper je serrais en queu de peleton de toute maniere aussi.

Alors occupons nous de faire la promotion du 104 et d'y attirer d'autres equipages, et pour faire cela, une bonne ambiance est plus importante que le rating ou la surface des derives

Venez tous au Raid Iroise, et on en parle autours d'une biere

Nicolas

Viper FRA 1610


Francis Ferrari 15/01/2010 21:04


Mon cher Romain,
Tu écris " Le système utilisé en F18 est fait pour compenser le poids fluctant des équipages... ce n'est donc pas tout à fait comparable."

je te suggère d'aller ire les règles de classe F18, ou d'aller sur une règate F18 .. ça te permettra de corriger par toi même l'énormité que tu viens d'écrire.
En F18, comme en Classe A, comme en F16, comme en intersérie, comme dans la majorité des jauges, ... ont utilise des poids correcteur si un bateau est en dessous de son poids de jauge.


Romain 19/01/2010 10:40


Bien sûr que les poids sont aussi utilisés pour corriger le poids de bateaux !
D'ailleur je ne vois pas pourquoi ce serait du ressort des règles de classe et pas du constructeur qui doit respecter un devis poids de 180 kg , peut importe la solution qu'il utilise pour
rattrapper les écarts de fabrication !
Je me demande quel proportion il y a entre les poids pour compenser un équipage légé et ceux qui corrige le poids du bateaux ...
Je ne vois pas du tout pourquoi mes propos serait une énormité ! !

On peux très bien concevoir un bateau avec plusieures versions comme le Viper avec un mât carbone (j'ai rien contre !) et prévoir à la conception un système de compensation de poids pour arriver au
même poids que la version mât alu, et d'ailleur en ma qualité de projeteur, je penserais à prévoir l'emplacement le plus judicieux pour les fixer aussi afin qu'ils ne se baladent pas dans les
coques... Pour moi, il est logique que cela fasse parti de la conception ! ... Je préfèrerais que mon produit sorte de l'usine au bon poids (de préférence bien placé) et cela peut être valable pour
faire une correction plus tard au cas où,  plutôt qu'une règle de classe m'impose d'ajouter 3 kilos sur la martingale babord par exemple..

Allez je te l'accorde j'aurais peut être du écrire " est surtout fait pour compenser..."
Non mais c'est bien, recenser tous les points, et nuances qui peuvent générer des problèmes et incompréhensions en vu de la création d'une nouvelle classe...